Post-Piper

23621607_1931353277119564_3993966448618245529_n

Nuit des Débats: la fête et l’espace public | 23/11

Au Fluctuat Nec Mergitur, le groupe de recherches Post-Piper propose une rencontre autour de deux thématiques : la fête et l’espace public. Entre liberté et instrumentalisation, comment la fête permet-elle de s’approprier, ou se réapproprier, l’espace public ? Comment se réapproprier la fête dans l’espace public ?
Nous tenterons de répondre à ces questions sur cette place symbolique: République,
lieu de rencontres, de rendez-vous, de manifestations historiques et encore récemment occupée par le mouvement citoyen Nuit Debout.

Vous êtes invités à débattre en compagnie d’intervenants qui sont autant de regards possibles sur la fête et l’espace public,
dans l’optique conviviale et participative d’études défendue par Post Piper et les états généraux de la fête.

Interviendront:
-Xavier Boissarie (Orbe / Popup Fest)
-Julien Boisseau (Organisateur d’événements / Sonotown, 75021)
-Antoine Calvino (Journaliste , organisateur d’événements, vice-président du SOCLE / Trax magazine, Le Monde Diplomatique)
-Cédric Carles (Solar Sound System)
-Paul Chabal (DJ, Organisateur d’événements / Cracki, Les Courants Alternatifs)
-Collectif Hydropathes
– Vincent Hertenberger, Architecte & Urbaniste (Agence TVK )

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Un mot sur Post-Piper:

À travers les états généraux de la fête, le groupe Post- Piper rassemble des recherches pluridisciplinaires autour de la fête, reliées par un média en ligne. Il se propose de mettre à contribution ces réflexions et animera le débat lors de la soirée. www.postpiper.fr

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

« De nos jours, la fête et le loisir semblent indissociables, ce qui n’a pas toujours été le cas. Cette fusion est accompagnée par le développement conjoint des technologies numériques et des nouveaux modes de socialisation.

L’espace public est devenu le spectacle d’événements permanents, dont l’impact sur nos attentions transforme nos manières d’écouter, de voir, de sentir et de communiquer.
Il est alors important de s’interroger sur le sens et la place de ces événements dans nos sociétés.

Depuis ses origines, la fête investit l’espace public. Fête des fous, carnaval et autres rites païens ont été des moyens de renverser l’ordre social, des sources d’utopies, de liberté, et un miroir symbolique de la société, jusqu’aux utopies techno.
L’objectif de ce débat est d’envisager la réappropriation de la fête dans l’espace public comme un moteur de changement social, politique et technologique. Il est alors important de s’interroger sur le sens et la place de ces événements dans nos sociétés.

Comment la fête dans l’espace public peut-elle être moteur de changement ? Comment politiser son discours grâce à la fête ?
La technologie et la fête peuvent-il permettre une réappropriation de l’espace public ?

La place de la République occupe depuis quelques années sur la scène parisienne un rôle important dans ces questionnements, par la succession d’événements qui s’y déroulent entre institutionnalisation et réappropriation. C’est donc un lieu idéal pour débattre de ces enjeux, en croiser les lectures possibles, et cerner des thématiques d’actualité qui rythment
notre quotidien. »

No Comments
Post a Comment

%d blogueurs aiment cette page :